L’approche Buchinger, tout en douceur

Répondant à une souffrance d’une société sclérosée par le stress, l’obésité, les addictions, les maladies auto-immunes et les pathologies de longue durée, les séjours, stages et autres cures de jeûne se multiplient en Europe occidentale. L’effet du jeûne sur la santé est tellement spectaculaire qu’en Allemagne, les séjours sont remboursés par la sécurité sociale.

Le jeûne Buchinger allège la pression psychologique en vous autorisant à des jus de fruits et du bouillon de légumes dilués, vous permettant de maintenir un jeûne actif et dynamique, combiné au repos salutaire engendré par le ralentissement du rythme habituel. Vous découvrez un mode de vie plus conscient et plus juste pour recontacter votre être intérieur, malmené par la vie moderne. Selon le sage et mystique indien Sadhguru, être moderne signifie être en détresse, constamment en tension, agité, épuisé à propos de tout, cela signifie que vous êtes vraiment moderne. Beaucoup de gens veulent aller au paradis car de toute évidence, ils ont fait d’eux-mêmes un enfer. N’essayez pas d’améliorer la qualité de votre sommeil, améliorez plutôt la qualité de votre vie, et vous dormirez naturellement bien aussi.

Les toxines et la stagnation des matières dans le corps sont génératrices de maladie. Rien que la descente alimentaire avant le séjour est déjà salutaire pour permettre au corps de s’alléger et d’éliminer ces toxines qui ne peuvent s’évacuer suffisamment dans la vie courante, le corps consacrant toute son énergie à la digestion. À l’image des carrefours de l’esprit, les articulations se nettoient des résidus qui les rendent douloureuses. Le jeûne rééquilibre, limite les poussées inflammatoires et baisse la pression intraoculaire. 

Pendant le séjour de jeûne, à l’aide d’outils choisis, nous en profitons pour nous alléger de pensées, de ruminations, d’émotions et de bagages psychiques qui pèsent sur le corps, l’âme et l’esprit : nous retrouvons notre équilibre !

Le jeûne est particulièrement utile dans des circonstances de stress et de fatigue intense comme le burnout. Si cela vous concerne, votre envie de faire plaisir à votre entourage vous a fait donner au-delà de vous-même, jusqu’à vous épuiser. Il est temps de vous retrouver, de respirer, de vous imprégner de la nature environnante et de vous consacrer du temps dans l’espace privilégié d’un stage d’introspection par le jeûne.

La méthode Buchinger limite l’inconfort et la sensation de faiblesse qui accompagnent souvent l’expérience. Le jeûne est une aide précieuse même pour les personnes sous traitement, à une réserve près : une autorisation du médecin est nécessaire. Il est sage d’en parler avec lui avant de prendre votre décision.


« Le classique sur le jeûne à ne pas manquer »