Témoignages

Luc Fraikin, Hermée, 28 juillet 2020

En janvier 2018, j’avais subi une opération au cerveau pour un méningiome (tumeur entre les méninges). Annoncée bénigne, la tumeur avait la taille d’un citron. Au réveil, mon ouïe était normale mais après quelques jours, une perte auditive de 80 à 90 % s’est brutalement déclarée à l’oreille droite.

Le personnel de l’hôpital m’annonça que cela pouvait revenir dans les six mois : j’attends toujours.

Pendant le stage de « jeûne, yoga et chamanisme », j’ai ressenti deux petits épisodes de douleur à l’oreille droite au cours du troisième jour de jeûne. Le quatrième jour, dans la journée, les facultés auditives de mon oreille droite sont revenues à la normale.

En fin d’après-midi, Christine m’a donné un massage-soin en dien chan (réflexologie crânienne vietnamienne), qui s’inscrit très bien dans le stage. Un premier massage des points énergétiques douloureux a montré que mon audition était assourdie. Au deuxième passage, j’avais retrouvé une audition nette. Le lendemain j’entendais encore mais à 8 ou 9/10 du jour précédent.

Cinq jours après le soin, j’en suis toujours au même point (8 ou 9/10). Mon intention est de prendre rendez-vous avec Christine pour consolider et améliorer le résultat obtenu. Aujourd’hui, ma remontée de jeûne se poursuit et je sens que des libérations continuent à se produire.


Liliane Debout, Hermée, 25 juillet 2020

Six jours dans une bulle, un espace en dehors du temps, éloigné de notre vie quotidienne, pendant lesquels on ne pense qu’à soi.

Un véritable accompagnement bienveillant et attentif d’Astrid, qui jeûne avec nous, qui nous guide, nous conseille, nous initie, nous fait découvrir le didgeridoo, les constellations familiales, le chant, le dien chan, la méditation zen, etc.

Cerise sur le gâteau, cette découverte s’est faite en compagnie de personnes humaines et bienveillantes, dans une bonne humeur constante malgré quelques coups de mou inévitables.

Vraiment un endroit à vous conseiller si vous souhaitez vous détoxifier.


Christine Piront, Meux, 21 juin 2020

J’ai longtemps cru que jeûner était une expérience réservée à quelques initiés. Je me trompais. Ma décision n’a pas été prise sur un coup de tête et j’avais la certitude que cette nouvelle expérience représenterait un « reset » bienvenu et salvateur. Quelle magnifique découverte ! Astrid est plus qu’une accompagnante. Elle est tout à la fois grande sœur, mère bienveillante, enseignante, complice… Elle est présente et discrète à la fois. Ses ateliers sont aussi variés que riches, chaque intervenant apportant ses compétences dans son domaine. On ne s’ennuie pas une minute. Le partage avec les autres membres du groupe représente un support important surtout lorsqu’un de nous traverse un moment difficile.

Chaque jour m’a apporté une nouvelle compréhension de toutes les étapes importantes de ma vie. Ce jeûne n’est pas seulement une détoxification du corps ; c’est aussi une grande purification émotionnelle, profondément libératrice.

Merci Astrid ! Du fond du cœur. D’avoir créé cet espace sécurisant et plein d’amour pour l’autre. Je suis repartie sereine, un bonheur indescriptible m’étreignant et des étoiles plein les yeux. Riche de tout ce que j’ai reçu pendant cette semaine. Comblée par cette fraternité humaine si nécessaire à chacun.

Namasté ! 


Alyssia Belloso, Bruxelles, 21 juin 2020

En cette belle soirée de solstice d’été, j’ai eu envie de prendre le temps pour revenir sur la semaine de retraite que j’ai vécue à l’Anthropologîte. Quelle semaine ! Un moment hors du temps, un cadeau du ciel, une expérience unique et mémorable. J’ai fait pas mal de jeûnes et de retraites mais celle-ci m’aura particulièrement marquée.

Chaque activité, chaque personne, chaque moment m’a touchée au plus haut point. Tout était beau, simple, solaire et nourrissant. La vie à l’Anthropologîte, c’est une bulle de bonheur pur. C’est la vie, simplement. Astrid respire et insuffle la douceur avec soi-même, avec les autres. Elle est un puits de connaissances et d’amour, rien de tel que quelqu’un de rayonnant pour nous accompagner et nous guider dans cette expérience. Une confiance aveugle s’est créée entre elle et nous, des liens très spéciaux se sont tissés. Outre le jeûne, le bien-être physique, l’accompagnement psychologique, l’apprentissage et l’énorme travail accompli personnellement, c’est vraiment avec un sentiment d’unité et d’amour que j’ai quitté ce lieu magique. En se faisant du bien, on fait du bien aux autres, et vice versa, on est un tout, et ce n’est pas peu dire.

Cette semaine m’a apporté des clés pour continuer le travail que j’avais commencé, pour évoluer, je trépigne d’impatience de rééditer l’expérience, de revoir mes compagnons de route et de grandir encore à leurs côtés.

Je recommande ce voyage intérieur les yeux fermés, même (surtout !) aux plus sceptiques. On aura vu des êtres de lumière naître tout au long de la semaine. C’est juste magique.

Merci Astrid, merci à tes intervenants de qualité, merci à ce groupe fabuleux et merci à la vie de nous avoir offert ce cadeau.


Catherine Dierks, Winenne, 13 juin 2020

 

Je voudrais vous faire part de mon témoignage de fibromyalgique depuis dix-huit ans, assorti d’une incapacité de travail depuis douze ans. J’ai décidé, en désespoir de cause, après avoir expérimenté quantité de médecines traditionnelles et alternatives, de me lancer dans cette cure de jeûne accompagné. J’avais terriblement peur d’y prendre part et d’infliger un stress de plus à mon organisme déjà durement éprouvé. Également peur de rencontrer de parfaits inconnus, plongée dans l’isolement social provoqué inexorablement par la maladie. J’étais sûre de ne pas être capable de suivre les activités proposées. Or j’ai vécu cinq jours dans une bulle d’amour et de bienveillance. Les ateliers et le jeûne m’ont permis d’atteindre une ouverture d’esprit salutaire pour régler nombre de problèmes psychiques personnels. Je me sens en meilleure forme et une série de mes symptômes se sont améliorés (douleurs, soucis dentaires et cutanés, côlon irritable, dépression, …). J’ai renoué avec la vie. Je suis une entité de corps et d’esprit. Je suis désormais active dans mon processus de vie. Je ne peux que vous faire part du bienfait apporté par Astrid. Je vous envoie toute ma bienveillance et mon amour de la vie retrouvée.


Emmanuelle Decoster, Lille (France), 14 mars 2020

Chère Astrid, Comment te remercier ? Comment te dire à quel point ta sérénité m’a permis de m’engager dans ce jeûne alors que trois médecins s’y opposaient, y compris un médecin acupuncteur homéopathe. Je suis arrivée avec dans la tête les mots : « C’est impossible pour l’instant, hors de question », etc.

Et la discussion que nous avons eue à propos des médecins, les nouveaux missionnaires, prend tout son sens. Je viens de récupérer mes analyses de sang, je te les mets en pièce jointe. Incroyable: 18 de fer ! J’oscille entre 5 et 7 pour une norme entre 15 et 150 depuis deux ans. Et la quantité de globules rouges est quasi normalisée (et ceci bien sûr par rapport à la norme du labo… Ce qui est bien, c’est que je n’ai pas changé de labo depuis deux ans).

Cette superbe surprise est aussi à mettre en perspective avec toute la richesse spirituelle que tu as insufflée qui ne fait que commencer son imprégnation en moi et qui me fait prendre conscience que plus aucun retour en arrière n’est possible, alors j’ouvre en grand mon corps spirituel, qui semble un excellent antidote au corps mental proactif !

Avec toute mon affection, merci du fond du cœur.


Sylvie Clech, Chooz (France), 20 décembre 2019

Lorsque je suis revenue du stage de Jeûne, anthropologie et quête de soi, c’est fou le nombre de personnes qui m’ont dit : Tu as changé, tu as l’air différente. Tu es rayonnante et solaire. Cette semaine de jeûne m’a fait un bien fou. J’avais envie et besoin de voir plus clair, de mieux éclairer mon chemin de vie. Objectifs atteints !

Ce jeûne actif est allié au yoga pour revisiter l’être intérieur. Il permet un vrai nettoyage de l’organisme et du mental. La preuve en est que, sitôt de retour chez moi, j’ai éprouvé le besoin de faire du tri… Le stage nous met en présence de personnes vraies et sincères, de belles rencontres. Les intervenants sont tous aussi passionnés les uns que les autres. Ils m’ont fait découvrir des activités nouvelles comme les constellations familiales étonnamment éclairantes, le qi-gong tout en grâce et en sourire, la méditation zen, le didjeridoo atypique sans oublier la peinture sur céramique, l’olfactothérapie, et de magnifiques balades avec un guide passionné et passionnant.

Ces expériences m’ont apaisé le corps et l’esprit. Je suis ressortie du stage légère et joyeuse, encore plus heureuse de vivre au quotidien.

Un grand merci à Astrid pour son accompagnement et sa bienveillance. C’est une aventure que je renouvellerai sans aucun doute.


Isabelle Beaujean, Vonêche (Belgique), 13 août 2019

Mon expérience du jeûne va bien au-delà du corps physique !

Je suis les cours de yoga énergétique d’Astrid. Au début 2019, à la fin d’un cours de yoga pénible tant moralement que physiquement, Astrid m’a suggéré l’expérience du jeûne. À cette époque, sauter un repas était pour moi impensable. Mais l’appel du jeûne résonnait en moi déjà depuis quelques temps et les douleurs physiques ainsi que la fatigue chronique ont achevé de me convaincre qu’il était urgent de le tenter. Je m’y suis préparée progressivement, en visionnant et en écoutant différentes explications et des témoignages, jusqu’à ce que cela devienne une évidence. Astrid a suivi une formation à l’accompagnement au jeûne pour pouvoir m’accueillir. J’ai sauté dans le vide.

Au bout de ma première semaine de jeûne, j’ai eu l’étrange sensation que ce n’était qu’un début, qu’il me fallait recommencer rapidement. Je me suis découvert une force et une détermination nouvelles. Je sentais qu’une transformation profonde se mettait en place… Je ne soupçonnais pas à quel point ma vie était en train de prendre un tournant.

Moi qui pensais me confronter au vide – par celui de mon estomac – je me suis retrouvée face à l’inverse : une impression de plénitude, de trop-plein parfois, d’un foisonnement qui ne demandait qu’à émerger, qu’à être exprimé, concrétisé, un besoin vital de me remettre dans mon axe, à ma juste place, de m’extraire de mes habitudes mentales et d’oser.

À peine deux mois plus tard, des changements professionnels conséquents s’installent… Même si les peurs sont toujours présentes, tout s’organise avec fluidité. L’expérience du jeûne a permis d’ouvrir l’espace à mon âme, de me forcer à entendre son appel – que je connaissais depuis longtemps – et de m’éjecter de ma zone de confort. L’expérience gagnerait à être renouvelée prochainement car rien n’est jamais définitivement acquis. L’important est le chemin.